La thalassémie en Italie: +40% en 10 ans

Malgré le fait que la science a fait d’énormes progrès dans les soins de la thalassémie, une nouvelle thérapie génique est très encourageant, la drépanocytose, continue de récolter les victimes, et selon des études récentes de la Politecnico di Milano, il semble que le nombre de malades a augmenté de 40% en Italie, par rapport à 2000, ce qui porte le nombre de patients à partir de quatre mille à 7 mille.

Une alarme exacerbée par le fait que le grand nombre d’immigrants qui sont arrivés, notre Pays est le principal responsable de cette augmentation. L’alarme lancé par le dr. Maria Domenica Cappellini, directeur de la médecine interne à la Polyclinique, concernant le retard des soins médicaux. Très souvent, en effet, les immigrants ne connaissent pas les points de service sur le territoire, ou peut-être qu’ils sous-estiment le problème jusqu’à ce qu’elle devient sérieux, mais en arrivant à l’hôpital, il est souvent trop tard.

La solution, ainsi que la poursuite de la recherche, une meilleure éducation pour le personnel médical qui n’est parfois pas reconnaître la maladie dans le temps, et un patient arrive dans un état critique, a peu d’espoir de survivre.

[Source: Les Affaires Italien]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *